SOCIAL MEDIA

vendredi 27 novembre 2020

Comment créer un modèle au crochet à partir d'une image

 Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie, comme chaque matin, me direz-vous :)

Pour tout vous dire, j'ai démissioné de mon emploi bien stable en CDI à temps plein, pour me consacrer à 2000% au crochet. Oui, je suis complètement folle et irresponsable mais la bonne nouvelle, c'est que je vais tout vous dire et tout vous montrer. Mes techniques, mon travail de fée du crochet, mes erreurs et je l'espère grandement, mes succès.
J'ai fait une liste des différentes possibilités de revenus liés au crochet, dont voici une version non exhaustive :
1. la vente de produits finis : j'ai deux points de vente en local et une boutique Etsy à optimiser
2. vendre des modèles numériques : on va voir ça ensemble
3. publier des vidéos sur Youtube : j'ai déjà une chaîne qu'il faut que j'alimente rapidement et régulièrement
4. la rédaction d'un livre : les idées ne manquent pas mais cela prend beaucoup de temps
5. faire des marchés et des salons : un peu compliqué en ce moment mais j'ai hâte de reprendre 
6. créer un site : j'ai déjà mon blog, je vais m'en contenté jusqu'à ce que j'ai une idée plus précise de la direction que ma petite entreprise va prendre
7. vendre mes services dans la traduction : je travaille régulièrement avec deux créatrices, il va falloir que j'en démarche d'autres si je veux en retirer une source stable de revenus
8. proposer des cours et des ateliers: même dilemne que pour les marchés et salons mais ça me plairait d'enseigner ou de faire un atelier pour une grande enseigne par exemple.

Le premier point est ma priorité pour l'instant et surtout à l'approche des fêtes de fin d'année car je suis avant tout un artisan. Lorsque je faisais les marchés, c'était une source de joie et de motivation incroyable que de voir un enfant se ballader en serrant fort son doudou ou sa poupée contre lui. Quand je réalise un article, je pense à ces images qui resteront ancrées dans mon âme et je me dis que cette petite créature est destinée à un enfant, pour qui il sera source de joie et de tendresse, c'est aussi simple que ça. Mais bon, j'arrête là ma prose pour vous parler du sujet de cette publication, à savoir le second point et non le moindre : la publication de modèle.

Lorsque j'étais mère au foyer, j'ai publié de nombreux modèles sous le pseudonyme de Berry Goblinfly (nom de fée que j'avais trouvé grâce à un générateur de nom de fée à partir de vos noms et prénom, je n'ai malheureusement jamais réussi à retrouver le lien, dommage). 
À l'époque, la concurrence était beaucoup moins rude, le terme Amigurumi venait tout juste d'apparaître et les consommateurs étaient certainement moins exigents qu'aujourd'hui. Si vous rechercher par exemple, un simple modèle de lapin, vous aurez des centaines et des centaines de résultats.
Certains modèles sont carrément des livres avec jusqu'à 40 pages et tout autant de photos, sans parler du design digne d'un infographiste expérimenté.
Ce n'est donc plus aussi facile qu'il y a une dizaine d'années.
J'ai tout de même envie de tenter ma chance et de le faire avec vous. 

Mon credo, ce sont les poupées. Je vais donc créer un modèle de poupée à partir d'une photo. J'ai réalisé dernièrement une poupée à tête de renne inspiré des poupées d'Adorable.dolls.shop dont je suis fan :



Le problème, c'est que j'ai totalement improvisé, prise par une envie soudaine et incontralable de satisfaire ma muse. Ce n'est donc pas cette poupée dont je vais réaliser le modèle (je la garde cependant dans un coin de ma tête). Il y a longtemps que j'ai envie de faire un type particulier de poupées qu'on appelle des "momiji dolls". Je vais donc tenter de reproduire à ma façon, cette poupée :

Je ne vais cependant pas essayer de la reproduire à l'identique, j'en serai bien incapable d'ailleur, je vais seulement m'en inspirer, le but étant de créer dans un premier temps un corps de base que je vais pouvoir décliner dans une multitude de version.
Voici un premier croquis réalisé vite fait sur lequel les flèches indiquent le sens du travail et la numérotation, l'ordre de réalisation :

Je commence toujours mes poupées par la confection des bras, pour la simple raison que je les rattache lors de la réalisation de l'encolure. cela donne un meilleur rendu, évite une couture et apporte une solidité non négligeable en terme de sécurité.
Ensuite je vais faire les pieds, les jambes et le corps. Je ferai la tête et les oreilles à part et la rendre mobile pour une expérience de jeu optimale. Je ne vais pas faire les pieds en une seule partie comme sur la photo d'origine puisqu'il s'agit de maintenir un jouet en plastique debout. Ma poupée, elle, sera dorlotée et non exposé comme un simple bibelot.

Je vous donne donc rendez-vous demain pour les premières avancées.

Bon crochet mes chères fées ♥




mercredi 18 novembre 2020

Le Prince du Crochet Marcelo Javier


Aujourd'hui, je vous présente un designer du Chili, Marcelo Javier dont j'ai utilisé un des modèles pour réaliser le petit renne ci-dessus.



J'aime beaucoup la simplicité et la tendresse qui se dégage de ses créations et notamment son petit prince qui est devenu son emblème :

Ses modèles sont disponibles en anglais et en espagnol sur sa boutique Etsy (j'en profite pour répondre à une lectrice qui m'a reproché de faire de l'affiliation, ce qui n'est pas le cas. Je vous présente mes coups de coeur sans aucune comission d'affiliation. Donc quand je vous donne des liens, vous accédez directement au site conseillé sans passer par une url d'affiliation, pour info).

J'aime beaucoup son compte Instagram, les photos sont justes parfaites avec des coloris chaleureux qui tendent vers les couleurs de l'automne avec beaucoup de rose et de blanc aussi. Une véritable source de bien-être et d'inspiration.




Il a également un site avec des petits modèles gratuits (en espagnol par contre)



J'aime beaucoup aussi sa version des personnages d'Alice au pays des merveilles et de Maléfique :


Bon crochet ♥


 

mardi 10 novembre 2020

Ces designers qui me font tourner la tête

 Avez-vous déjà connu ce sentiment de frustration et d'émerveillement en découvrant tous ces modèles au crochet que vous n'aurez peut-être jamais le temps de réaliser ? Si la réponse est "oui", c'est que vous êtes aussi accroc au crochet que moi. Tous les jours, je découvre des designers qui me font littérallement tourner la tête. Je suis émerveillée et je n'ai qu'une envie : tous les réaliser. Le problème, c'est que, même si je devais restée confinée jusqu'à mon centième anniversaire, je n'aurai pas le temps de crocheter ma gigantesque et interminable "Crochet to do list" et en prendre conscience est d'une frustration extrême.

Alors que faire ? À moins de pouvoir m'enfermer et ne plus dormir ni manger pendant un siècle, je me suis dit que si ma vie ne suffirait pas à réaliser toutes ces merveilles, je pouvais cependant les partager avec vous. Il parait que nous sommes tous connecter dans l'univers (et là je ne parle pas de WIFI :), alors, peut-être que si vous, mes chères fées du crochet, vous réalisez une partie de ces modèles, nous arriverons sans doute, ensemble, à faire taire la frustration pour ne garder que le côté merveilleux.

Le problème, c'est que j'ai la chance de pouvoir réaliser les modèles du monde entier. Ma folle passion pour le crochet à amener à apprendre comment comprendre les modèles du monde entier : russe, anglais, espagnol, brésilien, japonais, chinois et même thaïlandais. (Vous imaginez donc la taille de ma liste!). Sauf que vous n'avez pas forcément le même engouement que moi pour les langues étrangères, ce que je comprends parfaitement.

Alors voilà ce que je vous propose : je vais vous montrer tous ces modèles qui me font rêver et si vous pensez ne pas pouvoir le réaliser à cause de cette barrière de la langue, je vous ferai un lexique dédié qui vous permettra de comprendre par vous-même toute la partie technique du modèle. Comme je l'ai fait pour le modèle de Ana Vickie dans mon précédent article.

Je ne veux plus faire les traductions pour les particuliers, justement parce que cela me prends trop de temps et que celles que je réalise pour les designers m'en prennent déjà beaucoup, ce qui en enlève à mon cher crochet bien évidemment. Je trouve donc que faire un simple lexique par modèle est un bon compromis.

Je le ferai uniquement sur les modèles que je vous présenterai, cela dit, et pour la simple raison qu'il est plus agréable pour moi de travailler sur des modèles que j'aime. On m'a déjà demander de traduire des modèles qui ne me plaisaient vraiment pas et je peux vous dire que je les ai traduits le coeur gros. Je veux prendre du plaisir à vous aider, égoïstement.

N'hésitez pas à me dire dans les commentaires les modèles que vous aimeriez réaliser avec l'aide d'un lexique et je mettrai une liste avec les liens vers les lexiques pour chaque modèle dans une page dédiée.

Maintenant place au monde féérique d'une créatrice russe, qui vend ces modèle en anglais. Je vous présente donc  Kseniya Krupskaya, alias KRU TOYS dont je suis tombée amoureuse de sa petite pomme amigurumi :

Que je me suis empressée de réaliser (j'ai encore du boulot sur la pris de photo, je sais:)

Pour réaliser un cadeau de Noël plein de tendresse, n'hésitez pas à vous rendre sur sa boutique Etsy ou Ravelry :



Allez, je vous laisse découvrir son travail tout en imaginant la joie qu'un enfant pourrait ressentir en découvrant une de merveilles au pied du sapin. (Si vous faites partie d'une association pour les enfants malades ou les orphelins, n'hésitez pas à me contacter).

Bon crcohet ♥♥♥



jeudi 29 octobre 2020

Tout le soleil de l'Argentine dans des Amigurumi

 Comment résister aux designs ultra colorés dont je suis une adepte invétérée d'AnaVicky alias "Le Pompon" ?

Elle nous vient d'Argentine, elle utilise des couleurs très vives et pleines de joie pour nous proposer des modèles super Kawaii : des poupées, des lapins, des couvertures en C2C, bref tout ce qui me fait frétiller d'envie mon crochet.

Je vous donne l'ensemble des liens où vous pouvez la retrouver :

Son site principal


Sa boutique Etsy


Son Instagram



Sa chaîne Youtube où vous retrouverez les instructions pour les petites fleurs du modèle gratuit du lapin Sakura, entre autres.


Le seul "hic", c'est que ces modèles sont uniquement disponibles (pour l'instant) en espagnol, dans sa boutique Etsy.

Je vous ai donc préparé un lexique sur mon site de traduction, d'après un des modèles gratuits qu'elle a mis sur sa page Facebook (dans l'onglet Photos).


Bon crochet ♥