vendredi 12 janvier 2018

Boléro Long au crochet Pinku Youkou ou Soleil Rose

Il y avait longtemps que j'avais envie de faire un long boléro en granny, c'est chose faite!

Voici donc mon boléro Pinku Youkou, ce qui veut dire soleil rose en japonais.



Voici le granny square que j'ai utilisé :

Tour 1 : 16 b dans une boucle de 4 ml fermée en rond par 1 ml (+2 ml pour tourner)
Tour 2 : (1 b + 2 ml) x 16
Tour 3 : changement de couleur : (3 b + 1 ml) dans chaque arceau de 2 ml
Tour 4 : Je travaille ensuite des arceaux pour former les pointes du carré en crochetant 1 ms dans chaque arceau de 2 ml et entre les ms : [(3 x 3 ml) et 1 x 6 ml (pour le coin)] 4 fois
Tour 5 : (3 b + 1 ml) dans chaque arceau de 3 ml et (3 b + 3 ml + 3 b) dans chaque arceau de 6 ml

J'ai assembler au fure et à mesure mes carrés pour obtenir un rectangle de 7 carrés sur 5 et j'ai uniquement joint dans le sens de la longueur, les pointes des carrés aux extrémités pour obtenir les manches :

J'ai ensuite travailler la même bordure pour les manches et l'encolure :
Tour 1 : (1 ms dans chaque arceau + 4 ml) tout autour
Tour 2 : 4 ms dans chaque arceau
Tour 3 : (1 b + 1 ml) toutes les 2 ms
Tour 4 : (3 b + 1 ml) dans un arceau d'1 ml sur 2
Tour 5 : (1 ms + 3 ml) dans chaque arceau d'1 ml
Tour 6 : (3 b + 1 ml) dans chaque arceau de 3 ml
Tour 7 : changement de couleur : (3 b + 1 ml) dans chaque arceau d'1 ml
Tour 8 : changement de couleur : (3 b + 1 ml) dans chaque arceau d'1 ml
Tour 9 : (1 ms + 1 ml) dans chaque arceau d'1 ml et chaque b centrale du groupe de 3 b

Je précise que ce sont des notes, plus qu'un véritable modèle détaillé, je fais donc l'impasse sur les débuts et fin de tour. Si ces notes ne sont cependant pas très claires pour vous, n'hésitez pas à me contacter, je vous aiderai avec grand plaisir.

Concernant mon actualité d'artisan, j'ai trouvé un super fournisseur de crochet et de fil mais j'attends de recevoir ma première commande pro pour vous en parler et je travaille sur un nouveau type de poupée dont je vous parlerai très bientôt.

Bon crochet et à très vite ♥♥♥


jeudi 11 janvier 2018

Les merveilleuses fleurs au crochet de Happy Pretty

Suite à une demande de traduction qu'une fée du crochet, j'ai découvert des fleurs au crochet comme je n'en avais jamais vu! Elles sont tout simplement fabuleuses, on pourrait les confondre avec des vraies.
Jugez par vous-même :






Et ce n'est qu'un échantillon, Happy Pretty Crochet propose plus de 80 modèles, très bien détaillés avec instructions écrites et diagrammes.
On voit aussi que c'est une véritable passionnée des fleurs puisqu'elle connait tous les termes "techniques" qu'un fleuriste pourrait utiliser.
J'ai appris par exemple ce qu'était un sépale de fleur.
Rien que le modèle de l'orchidée fait 57 pages ultra détaillées.
C'est le genre d'artiste du crochet qu'il me tient à coeur de soutenir et qui prouve, une fois de plus, qu'on peut tout faire avec un crochet !
Elle a également un site et une page Facebook.

Ses modèles ne sont pour l'instant qu'en englais mais j'en profite pour vous rappeler que je propose la traduction pour seulement 5 euros par modèle quelque soit le nombre de page. Cela me permet non seulement de découvrir des créateurs de génie mais également d'apprendre à améliorer ma technique et les modèles d'Happy Pretty sont très riches sur ce point. Cela me permet également de financer l'achat de mes fils.

Je retourne à mon crochet et vous souhaite de profiter à fond de votre journée, un crochet à la main bien évidemment :)
lundi 8 janvier 2018

Pull granny deuxième partie et fin

Finalement, j'ai laissé tomber l'idée de garder le biais du bas qui avait trop tendance à rebiquer dans le dos et j'ai opté par une approche plus en accord avec ma philosophie de vie : la simplicité.
J'ai donc rajouté des demi-carrés pour obtenir un bord bien droit :
La photo n'est pas top mais il fait tellement gris en ce moment que j'ai dû utilisé le flash, ce dont tout bon photographe sera certainement horrifié mais je n'ai pas le matos d'un studio :)

Voici le schéma des dimensions finales :
En tout, j'ai confectionné 120.5 carré de 4 tours chacun. Je ne peux pas encore le mettre en vente tant que je ne pourrai pas prendre une photo digne de ce nom.

Pour les bordures, là encore j'ai opté pour la simplicité en travaillant deux tours en quinconce d'une ms + 2 ml que j'ai gainé de ms au dernier tour. C'est net, propre et précis, tout ce que j'aime :)

Je travaille sur un boléro large en deux couleurs cette fois-ci mais je vous parlerai prochainement des poupées superbes que j'ai découvertes récemment.

Bon crochet et à très bientôt ♥

mercredi 3 janvier 2018

Pull en Granny première partie

J'ai lu récemment dans un blog dédié au marketing du fait main, qu'il est une erreur de faire de son blog un carnet de création, qui, dans l'absolu, n'intéresse pas les clients potentiels.
C'est donc tout naturellement que je vais exactement faire l'inverse :)
J'ai un esprit de contradiction assez capricieux je dois dire mais mon blog est avant tout dédié au crochet et je veux qu'il soit un lieu de partage et, je l'espère, d'inspiration.
Je vais donc m'en servir pour vous montrer mon travail et en même temps garder une trace en ligne de mes travaux.
Je suis en train de travailler sur une sorte de catalogue de tout ce que je souhaite proposer en granny.
Mon premier article sera un pull puisque j'ai choisi comme activité principale lors de mon enregistrement à la chambre des métiers, les articles en mailles tels que pulls, cardigan et chandails.
Pour commencer ce projet, j'ai réalisé un shéma d'après les dimensions de mon carré de base qui fait 8 cm de côtés.
J'ai fait le compte des différents carrés et demi-carrés dont j'avais besoin et j'ai réalisé le devant :

Je tiens à utiliser un assemblage au fur et à mesure et non pas une couture de tous les carrés en mode puzzle, c'est un choix mais je trouve que je rendu est différent et je préfère travailler au maximum un crochet à la main, ça c'est mon côté addict.
Je ne fais aucune finition tant que l'ouvrage n'est pas terminé car s'il y a une erreur, il faut couper. Tandis qu'en laissant les fils de contour, je peux corriger toute erreur éventuelle.

J'espère arriver à terminer aujourd'hui pour vous montrer le résultat final.

Bon crochet ♥♥♥

mardi 2 janvier 2018

2018 l'année du Crochet

Si j'étais un signe astrologique, je serai un Crochet :)
Aujourd'hui, je vous annonce officiellement la naissance de l'atelier Mademoiselle Hook. L'année 2018 sera donc l'année du Crochet (avec un grand C), au moins pour moi.
Pour aller sur la lune, il faut viser les étoiles. Je veux donc faire en sorte que le crochet soit plus présent dans le monde de la mode et pour se faire, il n'y a que deux chemins : le savoir-faire et le partage de ce savoir-faire.
Dans ma vision d'un monde idéal, chaque créateur de mode devrait proposer un modèle au crochet dans chaque collection : hiver comme été.
Je vais commencer par l'exploration et la modernisation du Granny, le point et la technique.
S'il est vrai que l'on retrouve parfois des Granny squares dans les collections haute couture, c'est toujours un peu sous le même forme et ce n'est pas rendre honneur à une technique si riche et simple à la fois. Je ne suis d'ailleurs pas certaine qu'une vie suffise à cette exploration.
Je veux aussi remettre à l'honneur le crochet irlandais qu'il est grand temps de simplifier, affiner et moderniser.
J'ai donc du pain sur la planche et quelle planche !

Que 2018 soit l'année du Crochet en vous souhaitant tout le bonheur du monde ♥♥♥








mercredi 13 décembre 2017

Reproduire une grille de point de croix au crochet avec la technique du C2C

Après avoir été déconnectée du monde du crochet pendant plus de 4 longues années, je m'aperçois que j'ai loupé pas mal de choses dans l'évolution des techniques. Une bonne mise à jour s'impose.
J'ai découvert la technique du C2C, ou Corner to Corner et j'en ai profité pour l'utiliser dans la confection d'un couverture pour bébé. J'ai utilisé une grille de point de croix Hello Kitty que j'ai trouvé sur mon site préféré quand il s'agit de trouver de l'inspiration : duitang.com
Voilà le résultat :


Il s'agit en fait d'utiliser un point qui se travaille en diagonale et qui consiste à travailler un bloc de quatre brides suivi d'un bloc de quatre brides sur la hauteur de la dernière bride :
C'est une technique très simple pour reproduire n'importe quelle grille de point de croix mais la difficulté réside dans le changement de couleur pour faire en sorte qu'il soit le moint visible possible.
Au début, j'ai coupé le fil à chaque fois mais je me suis rapidement aperçue que cela me prendrait un temps fou en termes de finitions pour cacher tout ça.
Il y en a qui préconise d'utiliser une pelote différente pour chaque zone de couleur qu'il faut donc laisser en attente, le problème, c'est qu'il faut gérer les croisements de fil en cours de travail et c'est vraiment galère.
Du coup, j'ai trouvé une petite astuce en me confectionnant des échevaux ou des mini-pelotes si vous préférez. Je fait une dizaine de brassées de fil que j'arrange en mini-pelote, ce qui me permet d'être beaucoup plus à l'aise pendant le travail.
N'oubliez pas qu'un changemen de fil s'opère toujours sur la dernière boucle de la maille précédente comme je vous l'explique dans un ancien article sur les changements de fil au crochet tunisien.

Recherchez C2C crochet dans Google Images ou Pinterest, il y a vraiment de très belles réalisations très inspirantes (j'ai moi-même craqué). Je vais essayer de vous faire une vidéo sur cette technique et notamment le changement de couleur dès que possible. J'attends juste de recevoir mon nouveau trépieds.

Concernant ma petite entreprise, je continue d'avancer en me dirigeant de plus en plus vers le monde infini du point Granny. J'ai fait un Snood et je vais attaquer une autre couverture en suivant une grille de point de croix mais en utilisant cette fois des carrés en Granny. Dans le genre puzzle, ça peut être marrant :)

Je vous souhaite de belles préparations pour les fêtes.

Bon crochet ♥

mercredi 6 décembre 2017

La crochet Success Story de Lalylala


Lorsqu'on a un rêve, quel qu'il soit et le mien est de vivre de ma passion pour le crochet jusqu'à la fin de mes jours, il n'est pas toujours facile de rester motivée et j'avoue que je suis du genre à vite me décourager. 
Il n'y a cependant rien de tel pour reprendre le feu sacré que de voir d'autres réussir et de se dire : "si d'autres y arrivent, pourquoi pas moi ?"
S'il y a bien une personne qui peut se venter de vivre de sa passion pour le crochet, c'est bien Lydia Tresselt plus connue dans le milieu des fées du crochet sous le nom de sa marque : Lalylala.

Cette infographiste et illustratrice allemande est la "maman" des célèbres poupées qui ont fondé son succès comme Bina ou Kira avec son bébé dans la poche :
Elle vends 34 modèles de poupées dont la simplicité et la tendresse sont remarquables.
J'ai lu dans une de ses interview, qu'elle a commencé en créant sa première poupée pour la naissance de sa nièce. Elle est devenu accroc à l'exercice de crocheter des crétures rassurantes et a décider d'en rédiger les modèles pour partager ces moments de plaisir.
Ses modèles sont traduites en anglais, en français, en néerlandais et en espagnol et je peux vous dire qu'il sont vraiment très bien rédigés et très complets, ils frisent la perfection pour tout vous dire.
Rien que sur Etsy, elle a, à ce jour, vendu plus de 70 000 modèles depuis 2011. Sachant qu'elle vend sur toutes les plateformes qui existent ainsi que sur son site, je pense qu'on peut sans aucun doute parler d'un succès mondiale.
Elle représente donc une source d'inspiration et de motivation, de même qu'un argument de poids pour tous ceux qui pensent qu'on ne peut pas vivre du crochet!
Concernant la vente de ses poupées, elle demande à ce que l'on mentionne sa marque, ce qui est normal puisque bon nombres de fées du crochet vendent ses poupées et qu'il faut savoir être reconnaissant même si, comme je vous l'ai dit, vous avez le droit de vendre les articles issus de modèles conçus par d'autres.
La première fois que j'ai vu ses modèles, j'ai cru qu'il s'agissait d'un modèle japonais et pour cause, elle s'inspire de l'esthétisme et du minimalisme japonais. Nous avons cela en commun d'ailleurs et c'est une motivation de plus pour moi.
Concernant ma propre aventure, je n'ai pas encore fait de vente mais je viens tout juste de récupérer ma boutique sur Dawanda que je dois nourrir. Je pense que Noël, pour moi c'est trop tard mais je ne vais pas me décourager pour autant, je dois tenir bon, je n'ai pas le choix en même temps :)
J'ai fait une petite poupée inspirée par celles de Lalylala et un petit sapin à partir d'un de ses modèles:

J'ai aussi confectionné des mitaines à partir d'un granny square et je suis en train de travailler sur un plaid bébé avec un dessin Kawaii en reproduisant une grille de point de croix et en utilisant la technique du C2C, je vous en reparle dès que j'ai terminé.
Sur ce, je vous laisse avec une conférence TED dont je me nourris régulièrement et espère qu'elle vous donnera des ailes!
Bon crochet ♥♥♥