samedi 31 juillet 2010

Sac à main Lola

Toujours pas guérie de mon virus du carré, voici un nouveau sac composé de 17 carrés:
Pour ce sac, j'ai choisi un carré qui ne soit pas trop aéré, vous pouvez jouez sur les couleurs comme pourle classique granny square:
Tour 1: 16 brides dans une boucles ajustable (vous pouvez commencer par 2 ml avnt les brides ou remplcaer la 1re b par 3 ml selon vos habitude), terminer par 1 mc sur la 1re b
Tour 2: 2 b rabattues ensemble + 1 ml sur chacune des 16 b du tour précédent
Tour 3: si vous changez de couleur, insérer le crochet dans un des arceau de 1 ml, sinon commencer par 1 mc dans l'arceau de 1 ml suivant,* (3 b rabattues ensemble + 3 ml + 3 b rabattues ensemble) = un angle, (2 ml, 3 b rabattues ensemble dans l'arceau d'1 ml suivant) 3 fois, 2 ml, recommencer depuis * tout le tour, vous devez avoir 4 angles et 3 x 3 b rabattues ensemble entre chaque angle
Tour 4: (3 b + 3 ml + 3 b) dans chaque arceau de 3 ml et 2 b dans chaque arceau de 2 ml tout le tour.

Pour l'assemblage, je fais partie de celles qui le font au fur et à mesure en effectuant une maille coulée à la place de la 2e ml de chaque angle et 1 mc entre chaque groupe de 2 b mais certaines préfèrent réaliser tous les carrés puis les coudre ou les assembler sur le brin arrière avec des mc, là encore, c'est à vous de voir ce qui vous convient le plus.

Si vous avez des questions sur le schéma d'assemblage, dîtes-le moi et je rajouterai un schéma.

Bon crochet à toutes et à tous!

mardi 27 juillet 2010

Le virus du carré

Je suis atteinte par un nouveau virus, celui du carré. Jusqu'ici, je ne me suis jamais vraiment intéressée à cette technique que je trouvais un peu trop kitch ou rétro mais depuis quelques temps, je ne peux pas m'empêcher d'imaginer toutes sortes d'ouvrages réalisées avec des carrés! Il faut dire que ce virus m'a été transmis par un super Maman du nord de l'Angleterre qui se prénomme Lucy et qui a décoré sa maison avec des carrés de toutes les couleurs. Son blog Attic 24 est tout simplement époustouflant de bonheur:
Je trouve très intéressant également de pouvoir jouer entre les carrés avec des groupes de 3 b, j'ai donc réalisé un poncho (taille 4 à 6 ans) bordé de carrés :


Je me suis ensuite attaqué à un sac conçu de la même façon:
Et pour terminer, j'ai confectionné une couverture pour bébé de 80 cm de côté encommençant par un très grand carré bordé par de petits carrés (36 en tout):

Les mathématiques sont une partie très importante du crochet et la technique du carré vous permet de jouer avec les maths et la géométrie: par exemple un carré de 4 tours est égale à 4 carrés de 2 tours ou un carré de 15 tours est égale à 3 carré de 5 tours, etc...
Pour les rangs de groupes de 3 b, sachant de chaque tour ajoute 2 groupes de chaque côté, il faut faire 2 rangs pour ajouter un carrée de 4 tours ou 6 rang pour ajouter un carré de 6 tours.
Un autre aspect que j'ai bien l'intention d'explorer, c'est la possibilité de travailler les carrés de paire avec un point de chevron comme on peut le voir sur cette magnifique veste au niveau des manches et du bas:
C'est une veste créé par Helen Rödel, une créatrice latino américaine qui utilise essentiellement le tricot et le crochet dans ses collections (vous la trouverez également sur Flickr), ses bonnets "Chouettes" ont beaucoup fait parlé d'elle:
J'en profite également pour vous faire découvrir un blog très riche en crochet et donc en inspiration: le blog de Jane: Crochet by Jane.

Bon crochet à toutes et à tous et à très bientôt!
Bizzzzz
Natacha



vendredi 2 juillet 2010

Histoire de crochet:: la boîte secrète


Voici une petite histoire digne de la série Desperate Housewives, je l'ai lu ce matin sur le blog de Sarah et je ne peux pas m'empêcher de la traduire pour la partager avec vous:
"Il était une fois un vieil homme et sa femme qui étaient mariés depuis 60 ans ensemble. Ils ont toujours tout partagé. Ils se sont tout dit. Ils n'ont jamais eu de secret l'un pour l'autre à l'exception d'une boîte en carton que la vielle dame avait caché dans le fond de son armoire en prévenant son époux de ne jamais l'ouvrir ou de poser des questions à ce sujet, ce qu'il fit.
Durant toutes ces années, il n'a jamais pensé à cette boîte, mais un jour la vieille dame tomba gravement malade et le médecin déclara que c'était incurable. En essayant d'arranger ses affaires, le vieil homme trouva la boîte et l'apporta au chevet de sa femme. Elle accepta de l'ouvrir pensant qu'il était temps de faire découvrir à son époux son contenu.
Lorsqu'il l'ouvrit, il découvrit deux napperons au crochet et la somme de 25 000 dollars. Il la questionna alors à propos de ce contenu.
“Lorsque nous nous mariâmes,” dit-elle, “ma grand-mère me révéla que le secret d'un mariage heureux était de na jamais se disputer avec son époux. Elle déclara que si j'étais en colère après toi, je devais simplement me taire et faire du crochet.”
Le vieil homme en fut très ému et lutta pour en pas pleurer. Seulement deux petits napperons étaient dans la boîte. Elle n'avait donc été en colère après lui que deux fois durant ces longues années de vie commune et d'amour. Il était fou de bonheur.
“Chérie,” dit-il, “ceci explique la présence des napperons, mais quant est-il de tout cet argent? D'où cela provient-il?”
“Oh,” dit-elle, “c'est l'argent que j'ai gagné en vendant mes napperons!”

Ne sousestimez jamais les femmes, Messieurs!

Bon crochet à toutes et à tous bien entendu!