samedi 25 février 2012

Premier essai au knook

J'ai reçu mon kit magique pour faire du tricot avec un crochet.
Voilà mon premier essai en maille endroit:
Je confirme que vous pouvez utiliser des modèles de tricot puisque les points sont exactement les mêmes.
Le coup de main vient très rapidement (bien que je sois archi nulle en tricot) puisqu'il suffit de retirer le fil une fois un rang travaillé.
Mon seul et principale problème vient du fait que je n'arrive pas du tout à serrer les mailles.
Je ne vais donc pas insister pour l'instant mais je suis quand même satisfaite de savoir que le tricot est à ma portée grâce à ces crochets là.
C'est une grande première pour moi, croyez-moi!

Sur ce je vous laisse pour vous retrouver très vite!


mardi 21 février 2012

7 choses à savoir concernant le crochet

J'ai trouvé ceci hier sur multiply (thanks Leonor):
Traduction:
7 faits incroyables concernant le crochet que vous ne connaissez certainement pas:

  1. le terme "CROCHET" vient du moyen français [à différencier de l'ancien français] 
  2. la première publication d'un modèle au crochet apparu en 1824 dans une magazine allemand intitulé "Penelope"
  3. la technique du Granny square [mot à mot le carré de Mamie], publiée initialement en 1897 par la Weldon Company de Londres, fut l'un des plus longs modèles en publication.
  4. La Reine d'Angleterre Victoria (1837-1901) pratiquait le crochet et contribua à la popularité précoce de ce loisir.
  5. une bride au crochet est 4 fois plus haute qu'une maille endroit au tricot.
  6. la dentelle au crochet sauva de nombreuses familles durant la Grande Famine d'Irlande (1845-1849) en procurant un revenu stable à des travailleur(ses) irlandais(es) appauvris qui vendaient leurs ouvrages à de riches aristocrates anglais.
  7. le crochet utilise 1/3 de fil supplémentaire par rapport au tricot.

Toutes ces affirmations restent à vérifier, par exemple concernant le magazine Penélopé qui n'est pas allemand mais Hollandais. J'ai trouvé des archives numérisées de cet ancien périodique dédié aux loisirs féminins sur Google Books :
et sur Antique patterns mais pour aller plus loin sur les origines du crochet, je vous propose de lire ma traduction d'un article qui me semble le plus véridique de ce qui se trouve sur le net:

Histoire du crochet de Ruthie Marks (texte original en anglais)

Vous et moi l’appelons "crochet", tout comme les français, les belges, les italiens [faux, les italiens utilisent le terme "uncinetto"] et les espagnols. On le connait sous le terme de "haken" en Hollande, "haekling" au Danemark, "hekling" en Norvège et "virkning" en Suède.
D'autres formes d'artisanat comme le tricot, la broderie ou le tissage peuvent être datés loin dans le temps grâce à des archives, que ce soient des sources textuelles ou des représentations graphiques de divers types.  Mais personne n'est vraiment certain de savoir où et quand le crochet a fait son apparition. Le mot vient du moyen français "croc" ou "croche" qui désigne l’ustensile, et le terme en vieux norrois est "krokr".
Selon l'experte américaine du crochet et grande voyageuse Annie Potter, "L'art moderne du vrai crochet comme nous le connaissons à l'heure actuel s'est développé au cours du 16e siécle. Il sera plus connu sous le nom de "dentelle au crochet" en France et "chain lace" en Angleterre. Et, nous dit-elle, en 1916, Walter Edmund Roth rendit visite aux descendants des indiens de Guyane et trouva des exemples d'ouvrages au crochet."
Un autre écrivain/chercheur, Lis Paludan du Danemark, qui limita ses recherches sur les origines du crochet au continent européen, a mis en avant trois théories des plus intéressantes: "un: le crochet serait originaire d'Arabie, se serait répandu vers l'est jusqu'au Tibet et vers l'ouest jusqu'en Espagne, d'où il a suivi les voies commerciales arabes en direction d'autres pays méditerranéens. Deux: les premières traces de crochet viendraient d'Amérique du Sud où une tribu primitive aurait été connue pour utiliser des ornements crochetés lors des rites de puberté. Trois: des exemplaires des premières poupées en trois dimensions réalisées au crochet auraient été découvertes en Chine.
Mais, précise Paludan, la vérité est qu'il n'existe aucune preuve convaincante que ce soit sur l'âge de l'art du crochet ou de sa provenance. Il a été impossible de trouver une trace de crochet en Europe avant 1800. Un grand nombre de sources ont établi que le crochet a été connu aussi loin dans le temps que faire se peut dans les années 1500 en Italie sous la désignation de "ouvrage de none" ou "dentelle de none", là où les nones confectionnaient des textiles pour les églises", dit-elle. Ses recherches ont révélé des exemples de réalisation de dentelles et autres rubans de dentelle, dont de nombreux ont été conservés, mais "tout porte à croire que le crochet n'était pas connu en Italie avant le 16e siècle" sous quelque nom que ce fût.
Des tambours naquit le crochet
Des recherches suggèrent que le crochet aurait probablement été développé directement des travaux d'aiguilles chinois, une très ancienne forme de broderie connue en Turquie, Inde, perse et en Afrique du Nord, qui aurait atteint l'Europe dans les années 1700 et qui répondrait à le dénomination de "tambourin" du français "tambour".
Pour pratiquer cette technique, un tissu de fond est tendu sur un châssis, le fil utilisé est maintenu sous le tissu. Une aiguille munie d'un crochet est insérée vers le bas et une boucle de fil est tirée à travers le tissu. La boucle toujours sur le crochet, on insère le crochet un peu plus loin pour former une nouvelle boucle qui se travaille à travers la première boucle créant ainsi le point de chaînette. [cela ressemble fort à du crochet de Lunéville, non?]. Les crochets tambour étaient fin comme des aiguilles à coudre, de sorte que le fil utilisé devait être extrêmement fin.
À la fin du 18e siècle, le tambour a évolué en ce que les français nomment "crochet en l'air" [maille en l'air je suppose], le tissu de fond ayant disparu et les mailles travaillées sur elles-mêmes.
Le crochet est alors apparu en Europe au  début des années 1800 et auquel Mademoiselle Riego de la Branchardière [Éléonore] a donné un formidable élan, elle était connue pour son habileté à convertir d'anciens ouvrages de travaux d'aiguilles en modèles au crochet faciles à reproduire. Elle a publié de nombreux ouvrages de modèles et c'est ainsi que des millions de femmes purent reproduire ses créations. Mademoiselle Riego prétend être l'inventeur de la "dentelle au crochet", que l'on nomme de nos jours crochet irlandais [ou guipure].
Si vous voulez en savoir plus:
Une grande partie du contenu de cet article provient de deux excellentes sources:

  1. "A living mystery, The International Art and History of Crochet" d' Annie Louise Potter, A.J. Publishing International 1990
  2. "Crochet Historyand Technique" de Lis Paludan, Interweave press, 1995

Je vous invite également à faire un petit tour sur wikipédia ♥ pour en savoir plus qu'hier mais moins que demain.




dimanche 19 février 2012

Le point d'étoile


Il y a quelque temps, j'ai découvert un point plein grâce à un ouvrage japonais: le point d'étoile.

Depuis j'en suis accroc, d'abord parce que le rendu est plutôt sympa et d'autre part parce qu'il se travaille très vite et offre de nombreuses possibilités se travaillant sur deux rangs et je me demande même si ce ne serait pas LE point idéale pour reproduire mes chères grilles de points de croix et en faire de belles couvertures (c'est une idée qui me trotte dans la tête depuis trop longtemps).
Voilà le résultat:
C'est un point rapide et simple à réaliser avec un tout petit peu d'entraînement:
Commencer par faire une chaînette de base d'un nombre impaire de mailles en l'air, prenons 21 ml pour l'exemple:
Premier rang: 3 ml, puis faire 5 ms rabattues ensemble: insérer le crochet sur la 2e ml depuis le crochet, 1 jeté, tirer une boucle,(insérer le crochet sur la ml suivante, 1 jeté, tirer une boucle) 4 fois, 1 jeté, passer les 6 boucles sur le crochet et terminer par 1 ml, puis continuer à faire 5 ms rabattues ensemble + 1 ml de la façon suivante: la 1re ms dans "l'œil" de l'étoile (le trou formé par les 5 ms rabattues ensemble précédente), la 2e sur le brin arrière de la dernière ms du groupe de 5 ms rabattues ensemble précédent, la 3e sur la dernière ml travaillée (là où a été réalisée la dernière des 5 ms rabattues ensemble), la 4e et la 5e sur chacune des 2 ml suivantes et toujours faire 1 ml à la suite de chaque groupe de 5 ms rabattues ensemble => vous devez obtenir 10 étoiles
Second rang: 1 ml pour commencer et faire 2 ms dans chaque "œil" d'étoile => 20 ms
Voilà un petit schéma qui, je l'espère, vous éclairera:
Et une vidéo de nos collègues d'Amérique du Nord

Et comme bien souvent, j'ai trouvé ce point dans des ouvrages anciens et libres de droits, comme le Priscilla Wool Crochet Book (à voir absolument!) et dont voici un extrait:
Comme quoi, nous aurions tord de nous priver de ce fabuleux héritage!
C'est avec ce point que je fais mes corbeilles à laine, il suffit de faire la base en rond avec des ms et en répartissant à chaque nouveau tour 6 augmentations, puis je monte tout droit avec ce point d'étoile, je termine avec une bordure toute simple et le tour est joué.
Je pense très fort à ce point pour les grilles de point de croix parce que je veux réussir à faire une couverture en utilisant cette grille:
Le problème étant que je tiens à la faire au crochet normal et non au crochet tunisien (juste histoire de challenge) et que le crochet au point compté donne un dessin un peu trop plat par rapport à la grille, la maille serrée étant un peu plus large que haute. Et voici donc ces petites étoiles qui semblent former un carré parfait.
Je vais donc tester la chose en espérant avoir de bonnes nouvelles au prochain numéro!
En attendant bon crochet à toutes et à tous!


dimanche 12 février 2012

Vendre ses modèles au format Kindle sur Amazon

Si, comme moi, vous rêvez de publier vos modèles de crochet, cet article est pour vous.
Je vous avais parlé du Kindle que j'ai eu la chance de recevoir à Noël, et outre l'avantage inestimable de pouvoir mettre tous mes PDF sur cette liseuse, j'ai remarqué que beaucoup de modèles que j'avais vu en vente sur Ravelry et Etsy étaient également en vente au format Kindle. Sachant que ces modèles sont des auto-publications par des personnes comme vous et moi n'ayant aucun statut d'auteur ou d'éditeur, je me suis donc posé la question de savoir comment vendre ses modèles sur Amazon.
Dieu Amazon a répondu à toutes mes questions grâce à son programme d' auto publication KDP Select:

Non seulement il vous explique tout mais en plus, il vous donne les outils pour le faire!
Voilà ce que cela donne au finale pour moi:


Voici comment j'ai procéder étape par étape:
1. rédiger votre modèle sur un logiciel de traitement de texte au choix et de préférence avec des explications rédigées rang par rang car même si les schémas se verront très bien si vous respectez les normes de formats d'images admis par le format Kindle, les instructions rang par rang seront plus confortables pour vos lecteurs qui pourront alors mettre une annotation à un rang précis par exemple pour se rappeler du dernier rang travaillé ou autre. Pour le logiciel de traitement de texte vous avez de nombreuses possibilités, le site de Framasoft est parfait pour vous éclairer à ce sujet (si vous n'avez pas Word). Personnellement je vous conseille Notepad++, logiciel léger et simple d'utilisation mais là encore Framasoft vous en parlera mieux que moi. Ne vous occuper pas de la mise en page pour le moment.

Prenez le temps de vous relire à tête reposée, c'est très important!

2.Vous allez maintenant faire de votre modèle un fichier en html. Pourquoi? Tout simplement parce que ce format vous permettra de voir exactement comment votre fichier apparaîtra sur les différents appareils Kindle (je vous explique ça plus précisément un peu plus bas). Pour se faire, vous avez besoin d'un éditeur html, ne prenez pas peur, c'est très simple. Là encore, vous avez le choix mais je vous recommande d'utiliser Kompozer qui est gratuit et très simple d'utilisation puisqu'il affiche votre document html en WYSIWYG (What You See Is What You Get: ce que vous voyez est ce que vous avez traduit mot à mot). Il vous suffira d'ouvrir un nouveau document en cliquant sur "Nouveau fichier": (cliquez sur les images pour les agrandir si besoin est)
Puis de faire un copier-coller de votre texte mais sans mise en forme:


Ensuite vous pourrez ajouter vos images en cliquant sur INSERTION>IMAGES puis en sélectionnant le fichier en jpg enregistré dans votre PC:


De même que vous pourrez insérer un lien par exemple vers votre blog.
N'oubliez pas de noter le copyright ©  et le fameux "tous droits réservés", ceci permettra à vos descendants de bénéficier de vos droits d'auteurs jusqu'à 70 ans après votre décès, c'est un héritage à part entière, pensez-y.
Vous pouvez maintenant passer à la mise en page pour centrer, mettre en gras, changer la police et la taille de caractère, etc...ce qui est très facile avec Kompozer qui a les mêmes "boutons" qu'un éditeur de texte:

3.Enregistrez votre fichier dans un dossier à part et facile à retrouver (quoi de plus fâcheux que de ne plus retrouver un fichier?). Vous verrez que votre fichier sera enregistré au format monfichier.html (pensez à ne pas mettre d'accent ou de tiret au nom de votre fichier).

4. Vous avez fait le plus gros du boulot, il vous reste encore à le convertir en fichier .mobi qui est le fichier lu par Kindle, et pour se faire, il y a un outil magique mis à notre disposition gratuitement par KDP Select: le logiciel Kindle Previewer:
Il vous suffit de l'installer sur votre PC ou Mac et de cliquer sur FICHIER>OUVRIR LE LIVRE puis de sélectionner votre fichier html. Kindle Previewer va alors créer votre fichier .mobi et vous montrer exactement le rendu de votre travail. En France nous n'avons que le Kindle au format poche mais il existe d'autres Kindle dans d'autres formats (plus grands) aux USA et si vous souhaitez vendre la version américaine de votre modèle, vous pourrez voir le résultat sur les différents appareils Kindle.

5. Inscrivez-vous toujours gratuitement sur KDP Select en créant un compte Amazon, si vous en avez déjà un, il suffit de vous identifier. Vous arriverez ensuite sur la Bibliothèque qui sera l'endroit où seront répertoriés vos publications. Cliquez sur "ajouter un nouveau titre" et laissez-vous guider. IL faut savoir que vous n'aurez rien à débourser et qu'Amazon effectuera les versements directement sur votre compte bancaire. En ce qui concerne vos royalties (droits d'auteurs) ils seront de 70% pour une oeuvre originale et de 35% pour une publication du domaine publique (je vous parlerai de ça dans un prochain article, il y a beaucoup à dire).
Pendant cette étape, vous devrez enregistrer la couverture de votre livre, voici comment faire une couverture de qualité gratuitement grâce au tuto de Christian Godefroy. Un grand merci à lui!
 Avant de lancer votre publication sur la toile, vous pourrez vérifier que tout est correct, images et couvertures comprises, juste avant la validation finale. Il faut compter entre 12 et 24h pour voir votre modèle sur Amazon.

Un dernier point très important: vous n'avez pas besoin de posséder un Kindle pour vendre vos modèles au format Kindle, comme vous n'avez pas besoin d'avoir un Kindle pour lire les ouvrages au format Kindle. Dieu Amazon a pensé à tout! Avec le logiciel Kindle pour PCque vous pouvez télécharger gratuitement ICI, vous pourrez lire tous les ebooks vendus ou offerts sur la boutique Kindle, c'est pas top ça? Ceci est également valable pour vos ipod, ipad et tous ces trucs bidules chouette qui commencent par un "i".
Je vous invite à faire un essai en achetant gratuitement (oui, c'est un concept pur sang Amazonien!) un ebook Kindle:

Autre chose qui n'a rien à voir, j'ai reçu hier mon kit Knook, je dois terminer un tapis pour enfant et je m'y colle!

Si vous avez des questions par rapport à tout ça, n'hésitez pas à me contacter.
Bon Crochet!♥♥♥


mercredi 1 février 2012

Encore du Knook et les crochets Denise

Grâce au commentaire de Fée Christine concernant le Knooking, j'ai découvert des crochets que je ne connaissais pas du tout et qui pourraient bien faire l'affaire pour notre histoire de "tricochet" (un grand merci fée Christine♥♥♥). Christine les a testé pour faire du knooking et cela semble fonctionner!
Ce sont les crochets Denise qui, à l'origine, sont des crochets interchangeables permettant d'avoir toutes les tailles de crochets tunisiens et "double-ended" (à double extrémité) ou crochets tout court!
Voyez plutôt:


Ce kit est vendu sur Tricotin.com et histoire de vous mettre un peu plus l'eau à la bouche (je sais, je suis vilaine!), voici le descriptif de cette mallette magique!

 Le kit comprend : 12 crochets individuels (Tailles en mm : 3,75 - 4 - 4,5 - 5 - 5,5 - 6 - 6,5 - 8 - 9 - 10 - 12 - 15), 7 cordes flexibles (deux de 8 et 13 cm ; plus une de chacune des tailles suivantes : 23, 30 et 41 cm), 2 joints, 4 boutons pour constituer des crochets tunisiens ou classiques. En véritable jeu de contruction, le kit Denise Interchangeable CROCHET vous permet de créer toutes sortes crochets en fonction de votre modèle : des crochets tunisiens pouvant aller jusqu'à 52 cm de long, des crochets classiques avec juste l'embout crochet. Vous pourrez changer de taille en un clique. Plus besoin de déplacer vos mailles tunisiennes en attente, laissez-les sur la corde et placez un bouchon à chaque bout, vous avez-là un arrête mailles. A noter : vous pouvez désormais crocheter dans l'avion, le Kit Denise est compatible avec les normes de sécurité du transport aérien
Si vous avez déjà la chance de posséder ces crochets, voici quelques modèles gratuits (en anglais par contre) de Knooking pour d'ores et déjà commencer à vous mettre dans le bain sachant que la terminologie est celle du tricot:

un modèle d'amigurumi: Knook Piggy

un modèle d'écharpe simple

un modèle d'écharpe enfant

un modèle de motifs en papillon pour chat

un modèle d'étui de bouteille

un modèle de bandeau pour les oreilles

un modèle de paire de chaussettes
Pas très enthousiasmant tout ça je dois dire mais comme le suggère Fée Titemoku, on peut très certainement utiliser des modèles de tricot, why not?

En attendant vos témoignages, je vous laisse en l'aimable compagnie de votre crochet qui commence à être jaloux!

Bon Crochet! ♥♥♥